Messages

Affichage des messages du juillet, 2024

La malédiction des Bernier. Vogue, vogue, mon joli bateau.

Image
                                                      Par Robert Laplante Si d’aventure, vous décidez de parcourir les routes de l’est du Québec cet été pourquoi ne pas faire une petite halte aux Méchins. Une charmante localité située à 455 km au nord-est de Québec et à 230 km à l’ouest de Gaspé. Accrochée aux falaises qui dominent le fleuve, rien ne vient troubler le calme qui l’enveloppe. À part peut-être les tristes souvenirs du tragique destin de la famille Bernier. La légende raconte que le village aurait été construit sur le territoire d’Outikou, un démon de près de 3 mètres qui aimait pourchasser ceux qui avaient l’audace, l’inconscience ou la folie d’y pénétrer. Un territoire que les Micmacs désignaient Matsi. Ainsi de Matsi, la dénomination de l’endroit aurait évolué « Méchants » en français, puis Méchins, du moins c’est ce que rapportait l’écrivain Joseph-Charles Taché.                                 Bien que séduisante, cette explication ne fait pas l’unanimité. Plus

La course aux neutrons

Image
                                                                    Apocalypse Amerika par Jean-Christophe Portes Hugo & Thriller 420 p Le titre de ce roman pourrait porter à confusion. Il ne s’agit pas des déboires d’une Amérique en proie à ses pires démons, ou d’un président qui faillit être assassiné, mais bien d’un pan de notre passé nucléaire entre 1944 et 1945. Après Oscar Wagner paru en 2023 , Jean-Christophe Portes déploie un savant mélange d’histoire et de fiction avec Lizzie Beresford , Britannique travaillant pour les services secrets américains (OSS) et celui qui lui sauva la vie ; Mo les yeux bleus , ancien truand corse, prisonnier à Buchenwald. À la base de cette nouveauté qui conjugue les faits chronologiques, la légende ainsi que l’engagement comme dans les meilleures nouvelles de Peter Cheney. L’auteur s’intéresse au projet Alsos qui faisait partie intégrante du projet Manhattan, lui qui conduisit à la création de la première bombe atomique dans le déser

Qui en veut à Michel Vaillant

Image
                                                  Michel Vaillant Rédemption De Lapière/ Bourgne/ Eillam Graton 53 p En ce 14 juillet et même si l’équipe de France n’a pas réussi à atteindre la finale de l’EURO, saluons à notre manière l’esprit français avec l’intrépide pilote de course Michel Vaillant . Que ce soit en formule classique, les anciens se reconnaîtront, ou moderne, beaucoup près des grands prix actuels, le charme demeure le même ainsi que le suspense juxtaposé aux intrigues.                                              Avec Rédemption, nous allons découvrir un le douloureux passé du sénateur/conducteur et ami de Michel Vaillant, Steve Warson , la pugnacité de la pilote de course montréalaise Elsa Tainmont qui jure comme un charretier, sans oublier Michel Vaillant qui soutient sa femme pour des traitements agressifs contre le cancer. Autant dire que la table est placée.                                  Et nous devrions miser avec une mystérieuse tueuse à gages,

Le dernier debout. 15 rounds pour l’égalité.

Image
                                                      Par Robert Laplante Dans quelques jours, ce sera l’ouverture des Jeux olympiques de Paris. Avec sa kyrielle de drames humains, le sport est un terrain fabuleux pour de passionnantes œuvres culturelles. Alors pour bien se préparer au buffet sportif qui est à nos portes, deux bédés sportives qui valent le coup d’œil. Le ring de l’égalité. Jack Johnson aurait pu devenir champion olympique de boxe s’il avait pu et voulu participer aux jeux de Londres en 1908. I l n’y était pas, parce qu’il était trop occupé à convaincre le champion poids lourd, le Canadien Tommy Burns, à l’affronter dans un match de championnat. Ce qui était interdit par une loi qui empêchait les boxeurs noirs de s’opposer aux boxeurs blancs. Les meilleurs ne pouvaient donc pas se rencontrer pour le titre de champion. Pourtant Jack Johnson, lui, était prêt à les croiser, qu’ils soient blancs, jaunes, orange, bleus ou multicolores. Dans sa tête il était le vainque

Tanguy et Laverdure : virée périlleuse au dessus des grands lacs

Image
                                                            Tanguy et Laverdure Traque au Canada série classique Patrice Buendia (scénario) Matthieu Durand ( dessins) Ketty Formagggio ( couleurs) Dargaud/ Zéphyr 48 p Co mment maintenir avec succès un tandem légendaire après toutes ces années ? En respectant en partie les codes, garder à nos deux héros leur éternelle jeunesse, qu’elle soit d’actualité avec Les Chevaliers du ciel ou classique, comme dans le cas présent qui nous transporte en l’année 1962 (soit celle de la naissance de votre blogueur). Levons notre chapeau au scénariste Patrice Buendia et ses dessinateurs : Sébastien Phillipe pour le temps nouveau, ainsi que Matthieu Durand , pour le Tanguy et Laverdure de notre enfance.                                         Sous mission secrète au Canada, plus précisément entre l’Ontario et le Québec (deux ou trois blasphèmes bien sentis de la part de bons Québécois aventuriers/contrebandiers), nos deux protagonistes

Virées mortelles sous le ciel d’Espagne

Image
                                                                          Les effacées de Bernard Minier X0 éditions 414 p Voilà un gros roman policier à emporter dans vos bagages, plus encore si vous visitez la très belle région de la Galice. Dans le peloton des auteurs de fictions policières français qui n’ont rien à envier à leurs homologues américains, nous pouvons citer Bernard Minier . Avec ; Les effacées, nous retrouvons l’enquêtrice de la Guardia Civil, Lucia Guerrero, femme de tête/d’action et de coeur qui n’est pas en odeur de sainteté dans sa hiérarchie, même si ses supérieurs reconnaissent son talent indéniable (elle ne lâche pas le morceau comme on dit dans le jargon). Très haut fait du monde de la criminalité ainsi que de ses bas-fonds qui se nichent dans les méandres de la Toile, accessibles aux initiés, ainsi qu’aux « givrès » de tous genres, l’auteur nous a donc concocté un polar sous forte tension, brillamment mené et qui rattache à des thèmes bien actuels, hélas

Guerres et Dragons, la menace céleste.

Image
                                                          Par Robert Laplante Imaginez si les nazis avaient eu des W underdrachen, une escouade aérienne formée de dragons pour appuyer ses Messerschmitts, Heinkel 111, Junkers Ju 88 et ses Dornier Do 17 lors de leurs raids sur Londres. Les résultats de bataille de l’Angleterre auraient sûrement été différents. C’est le point de départ du premier tome de la série Guerres et Dragons une réjouissante uchronie dessinée signée Jarry et Vax. 1940 : Ça va mal pour l’Angleterre et pour le monde libre. Le premier ministre Winston Churchill rejette définitivement toute idée de paix avec Hitler. En furie, le caporal bohémien, comme aimait le surnommer le vieux maréchal Von Hindenburg, lance toutes ses forces aériennes, dont ses dragons, sur la capitale anglaise qui ne peut miser que sur les braves de son Royal Air Force. Le Goliath nazi qui affronte le David anglais. Mais contrairement à son homonyme biblique, il y a peu de chance qu’il terra

Si attendrissants ces ours

Image
                                                                Pol Polaire Tome 3 Mission maman par Caroline Soucy Glénat Québec 46 p C’est en 2022 que faisait l’apparition de ces gentils ours et de leur papa confronté aux cycles des changements climatiques . Depuis, nous pouvons considérer que l’auteure Caroline Soucy a remporté son pari puisqu’elle fut invitée de nombreuses fois dans les plus prestigieux salons de bandes dessinées européennes, dont Angoulême. Les progénitures sont adorables et le papa pas souvent futé, mais un peu inventif est toujours à la recherche de la maman. Si vous aimez les animaux et plus encore les ours polaires qui voient fondre leur glaciel à la vitesse grand V, cette nouveauté s’adresse aux plus jeunes pour les conscientisés ainsi qu’aux adultes qui y trouveront aussi matière à réflexion.                                  Avec humour, et un fond de vérité criant, mais sans tomber dans la caricature, Caroline Soucy nous entraîne donc case par cas